Cette formation permet d’obtenir un brevet de pilote d’avion multimoteur, de pilote d’hélicoptère ou encore de pilote de brousse.

Cégep de Chicoutimi

POUR DEVENIR…
Pilote d’avion multimoteur, pilote d’hélicoptère, pilote de brousse

Principales tâches sur le marché du travail :

- Pilote d’avion multimoteur
- Transporter des passagers ou de la marchandise (courrier, fret…).
- Faire de l’évacuation médicale ou de la photographie aérienne.
- Pilote d’hélicoptère
- Pilote d’avion monomoteur en vol privé ou en vol commercial.
- Participer à différentes études environnementales.
- Faire de la photo aérienne ou de la surveillance de lignes électriques.
- Travailler avec des élingues.
- Pilote de brousse (vol sur des hydravions, des avions sur roues et skis)
- Transporter des passagers pour les pourvoiries (chasse, pêche).
- Faire du transport minier (prospection).
- Effectuer des vols touristiques.

*Les vols s’effectuent de jour comme de nuit, beau temps, mauvais temps (vol à vue ou vol aux instruments).

Pour en savoir plus, cliquez-ici.

Centre de formation continue Collège Laflèche

La formation est offerte dans les locaux de Cargair à l’aéroport de St-Hubert.

Le programme :

- permet l’obtention d’une attestation reconnue par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche, de la science et de la technologie;
- permet la délivrance d’une licence de pilote professionnel (octroyée par Transports Canada);
- est reconnu à l’international.

Durée du programme :

La formation s’échelonne sur une période de 12 à 14 mois en fonction des conditions météorologiques.

Pour en savoir plus, cliquez-ici.

Centre de formation aéronautique de Québec

Cette formation permet d’obtenir la licence de pilote privé, qui est la première étape dans la progression vers la licence professionnelle (CPL).

Après avoir réussi cette première étape (45 heures de vol et 72 heures de théorie), tu vas progressivement accumuler des heures de vol, en plus de suivre une deuxième session de cours théoriques de 80 heures. Cette session est en grande partie une révision de ce que tu auras appris au cours de la licence privée, mais les connaissances seront approfondies dans certains domaines (givrage en vol, moteurs turbines, etc.).

Jusqu’à un total d’environ 150 heures de vol, tu vas obtenir une annotation de nuit et réaliser des vols d’entraînement afin de te préparer au test en vol pour la licence de pilote professionnel. Tu auras également à réussir l’examen théorique (CPAER) administré par TC. Finalement, pour obtenir ta licence de pilote professionnel, tu devras accumuler un minimum de 200 heures de vol, dont 100 heures en solo.

Pour en savoir plus, cliquez-ici.