Toujours de bons mots pour l’aérospatiale !

dsc_0441.jpg__274x161_q85_crop

Georges Pelletier, rédacteur technique chez L-3 MAS

Si tu aimes les sciences, que tu as de bonnes aptitudes en rédaction et que tu dévores les livres aussi vite qu’un pot de crème glacée, tu pourrais travailler en aérospatiale comme rédacteur technique. Tu auras alors à analyser différents documents (des devis, des notes techniques et des dessins) et à rédiger des manuels, des guides ou autres. Ces documents clairs et concis décrivent l’installation, le fonctionnement et l’entretien de composantes (pièces, machines, logiciels, matériel électronique et d’autres sujets liés à l’aérospatiale).

Georges Pelletier, rédacteur technique chez L-3 MAS, explique : « Ce qui rend mon travail très intéressant, ce sont les nombreux défis variés qui me sont présentés au quotidien. Comme je rédige les suivis d’évolution des projets et les rapports d’avancement, je suis au courant des moindres détails, j’ai une bonne vision de tout ce qui se produit dans l’entreprise et des innovations ! »

Scolarité

Pour devenir rédacteur technique, une formation collègiale est requise. Une formation en langue écrite peut être un plus.

Voir toutes les formations